FAQ DronesRetour

Drones / FAQ Drones

 

Systèmes d'aéronefs télépilotés
Foire aux questions
Version du 26 avril 2018

 

1. Est-il obligatoire au Canada de suivre une formation aussi complète pour piloter des drones ?
À l'heure actuelle, cela dépend du type d'opérations de drones que vous voulez faire et de l'étendue des privilèges que vous souhaitez obtenir de Transports Canada. L'autoformation est parfois jugée suffisante pour exécuter des missions à très faibles risques. Les permissions de vol en zones risquées ne sont accordées qu'aux pilotes bien formés au contenu complet du manuel TP15263F. Mais il faut garder en tête que l'éducation est toujours rentable.

Au cours de l'année 2019 (probablement durant l'hiver), la Canada devrait passer d'un régime avec formation obligatoire et aucun exemen formel, à un système avec un examen écrit, typiquement à choix multiples, sans exigences formelles d'avoir suivi une formaton structurée. L'autoformation redeviendrait donc possible, pourvu qu'elle offre à la personne qui l'entreprend, le succès à l'examen théorique. Comme votre accès aux formations dure 2 années, vous serez accompagné(e)s pendant la transition et longtemps après, sans frais additionnel !

2. Existe-t-il des écoles certifiées reconnues par Transports Canada ?
Le CQFA est une école certifiée par Transports Canada depuis 50 ans, pour la formation des pilotes d'avion et d'hélicoptère. Au Canada, il n'existe pas d'écoles certifiées pour uniquement la formation de pilotes de drone. En matière de pilotage de drone, aucune école, et aucun programme de formation ne garantit de recevoir un COAS, ou un certificat de pilote UAS (un peu comme une licence de pilote). Transports Canada ne vérifie jamais le contenu des programmes, des écoles, ou la compétence des instructeurs. A vous de choisir une école reconnue !


Mise à jour règlementaire, janvier 2017

3. La formation en ligne du CQFA est-elle considérée comme "auto-administrée" ?
Non, c'est tout autrement. La formation en ligne du CQFA rencontre les requis de Transports Canada pour l'obtention d'un COAS. D'ailleurs, en mai 2017, Transports Canada confirmait par écrit que la présence en classe n'est pas requise et que la formation en ligne du CQFA est tout à fait adaptée aux besoins des pilotes de drones. Le CQFA a été le tout premier collège d'aviation en Amérique à adopter la formation à distance eLearning, via Internet. Il demeure le seul collège d'aviation au Canada à offrir ses formations en ligne en français et en anglais. Depuis 18 ans, nous avons formé des milliers de spécialistes de l'aviation, de pilotes vérificateurs agréés, d'inspecteurs de l'aviation civile, de membres d'équipage et de gestionnaires.

Les formations en ligne au pilotage de drones sont toutes animées, narrées, guidés et font appel aux dernières méthodes d'éducation aux adultes. Elles sont conçues par des professionnels de carrière qui vous accompagnent tout au long de votre apprentissange. Votre accès dure 365 jours Essayez la formation "Le cadre règlementaire des drones légers" à 39$ seulement, sans vous engager. Vous pourrez tester votre intérêt avant de continuer votre formation complète. Offerte au CQFA et chez AMR-RC, Drone Volt, Lozeau et au Centre d'excellence des drones à Alma.

4. Aurais-je des frais récurrents, répétitifs ?
Non. Ni les cours individuels, ni le forfait théorique ne constituent une forme de membership, de souscription, ou autre façon de vous soutirer votre argent. Vous êtes en contrôle, et nous ne conservons aucun numéro de carte de crédit. Et votre accès est illimité pendant 2 années.

5. Pourquoi la formation au CQFA est à si bas prix à comparer avec les autres écoles ?
Depuis 50 ans, le CQFA est l'école nationale d'aéronautique du ministère de l'Éducation supérieure du Québec. Depuis 2007, nous formons les pilotes de drone. Les gradué(e)s du CQFA sillonnent le ciel partout autour de la planète. Ainsi, nous comptons des milliers d'inscriptions dans tous les domaines opérationnels de l'aviation civile, au Canada et à l'étranger. Le volume, et l'approche éducative (plutôt que commerciale) font en sorte que nos formations sont des plus abordables. La structure de prix du CQFA et ses technologies d'enseignement permettent de grandes économies d'échelle, que nous refilons à notre clientèle.

Ca ne veut pas dire que vous serez juste un numéro. Nous prenons soin de tout le monde, un(e) à la fois. Essayez par vous-même! Prenez la formation appelée "Le cadre règlementaire des drones légers" et voyez si vous aimez notre approche. Le prix est bas, la qualité est exceptionnelle. Appelez-nous/Écrivez-nous pour discuter, si les doutes persistent.

6. Et si je ne comprends pas les formations en ligne, serai-je seul(e) dans mon coin ?
Sûrement pas. Étudier dans le confort de votre salon ne signifie pas que vous êtes loin de nous. Écrivez-nous, appelez-nous, faites-nous un coucou sur Facebook, vous serez surpris(e) du service personnalisé. Pourquoi passer 35 heures dans une salle de classe, dans un groupe, quand vous pouvez avoir un lien direct avec nous ?  De plus, nous sommes actifs dans une foule de groupe de soutien aux pilotes de drone, notamment un peu partout sur Facebook .

7. Dois-je passer un examen médical ?
À l'heure actuelle, il n'est pas nécessaire d'obtenir un certificat médical. Les informations que nous possédons concernant la règlementation de 2018 ne semblent pas mentionner d'exigences médicales, contrairement à ce que Transports Canada avait évoqué en 2016 et 2017. Dans l'éventualité peu probable qu'un certificat médical serait demandé, il s'agirait d'une autodéclaration de catégorie 4. Voici de l'information à ce sujet.  Le formulaire est disponible ici .

 

Selon les usages de drones commerciaux, un pilote de drone devrait pourvoir voir, entendre et transporter son appareil au sol et en vol. Il est aussi possible que certains pilotes de drones soient appelés à marcher en forêt ou dans des champs de culture, à traverser des ruisseaux ou des coulées, ne serait-ce que pour récupérer le drone après le vol. Finalement, le pilote de drones devra très probablement se munir d'une couverture d'assurances-responsabilités au moment de piloter commercialement. Des critères médicaux pourraient être imposés par les assureurs. Avant de vous inscrire, informez le CQFA si vous ne pouvez voir et/ou entendre et/ou tenir un drone de 25 kg dans vos mains, afin que nous puissions vous guider pour les étapes qui suivent.   25 kg = 55 lbs, plus la station portative de commande, les batteries, etc.

8. Je suis en région. Dois-je me déplacer à Montréal pour suivre vos cours ?
Non! Apprenez dans le confort de votre salon. Des questions? C'est facile. Vous nous posez vos questions par courriel, téléphone, fax ou via Facebook. Nous vous répondrons. Testez-nous!

9. Je suis pilote professionnel de drones dans mon pays, comment faire pour me qualifer pour un COAS canadien?
Très facile. En qualité de collège public du ministère de l'éducation du Québec, le CQFA est autorisé à faire de reconnaissances d'acquis. Communiquez avec nous info@cqfa.ca .

10. Vais-je recevoir une licence de pilote de drones?
Non, parce qu'il n'existe pas de licence de pilote de drones. Début 2019, Transports Canada devrait commencer à émettre un "Certificat de pilote d'UAS" sur la base d'un examen écrit et une démonstration pratique devant un pilote de drone accrédité par Transports Canada. La formation complète du CQFA sert notamment à vous préparer pour réussir l'examen officiel. En aviation, il faut surtout étudier pour être bon, et non seulement pour plaire au ministre des transports.

11. Vais-je recevoir un Certificat restreint d'opérateur radio?
Oui, si vous faites la théorie en ligne et vous vous présentez chez nous, ou n'importe quel examinateur désigné par Industrie Canada, conformément au guide CIR-21 .

12. Quelle est la perspective de travail une fois rendu sur le marché?

Le marché du drone est toujours imprécis mais se développe graduellement depuis 2007. Les travailleurs autonomes qui se lancent en opérations de drones doivent demeurer très prudents et ne pas s'attendre à être en demande dès la sortie du cours. Comme toute entreprise, les clients se trouvent un à la fois, selon les moyens mis en oeuvre, le réseau de contacts, la qualité de vos services, vos tarifs et votre réputation professionnelle. Méfiez-vous des commentaires sur les réseaux sociaux ou des sites internets concernant des revenus de 2000$, 3000$, 4000$ par jour! Pensez plutôt que vous aurez des frais d'opérations, des salaires à payer, des assurances à défrayer et bien sûr, l'amortissement de vos équipements. Cette vision est très loin de la réalité actuelle. Gardez vos attentes réalistes et demeurez prudent(e)s avec vos investissements initiaux en matériel.

Les spécialistes déjà au travail qui ajoutent le drone comme outil de travail (ingénieurs, arpenteurs, agriculteurs, architectes ou cinéastes, pour n'en nommer que quelques-uns) devront également rester prudents dans le déploiement de leurs nouveaux services. Ils auront cependant l'avantage de miser sur une base de clients déjà identifiés.

Nous avons certes des opérateurs qui nous demandent régulièrement des contacts avec nos gradué(e)s pour offrir des contrats à la pige de pilotage de drones et cela nous fait plaisir de passer la liste de gradués. L'excellente compagnie Elipto de Montréal, chef de file en acquisition de données industrielles et scientifiques au moyen de drones légers, offre des stages opérationnels aux gradué(e)s du CQFA. Les noms des gradué(e)s intéressé(e)s seront communiqués a Elipto.

13. Puis-je suivre ma formation sur iPad ou iPhone ?
Si vous utilisez un appareil mobile Apple (ex. iPad) sur IOS10, vous devez cocher la case "Garder ma session ouverte" lors de la connexion au cours.


14. Vais-je pouvoir obtenir une couverture d'assurances après ma formation?
Oui bien sûr. Facilement. Nous vous présenterons les différents assureurs canadiens dans le monde des drones. Ils connaissent bien la formation du CQFA et vous attendent. Vous aurez le loisir de contracter la police qui vous convient le mieux, au meilleur tarif possible. Fin 2016, une couverture de 2M$ coûte environ 225$/an.

15. Existe-t-il des subventions d'Emploi Québec ou autres pour m'aider à payer la formation?
Sur le territoire du Québec, Emploi Québec gère plusieurs programmes d'aide à la formation pour les petites et moyennes entreprises qui développent de nouveaux marchés, nécessitant des formations d'appoint. C'est à titre d'entreprises (et non sur une base personnelle) établie généralement pour au moins deux années que les demandes peuvent être formulées au Centre de services aux entreprises de la région où la PME est active. Il est important de soumettre un projet de formation avant de suivre toute formation car Emploi Québec ne rembourse pas des formations prises avant qu'une entente ne soit conclue avec la PME. Toutes les demandes sont analysées par Emploi Québec au cas par cas, par le bureau de la région administrative où se situe la PME. En principe, jusqu'à 50% des frais de formation peuvent être couverts par un tel programme, mais seul Emploi Québec est en mesure de vous informer correctement. Plus d'informations ici.

16. Le coût de la formation sera-t-il une dépense admissible pour l'impôt ?
Les particuliers : Votre formation au CQFA est exonérée de TPS/TVQ. Les dépenses de formation professionnelle accréditée menant à un document officiel de Transports Canada sont admissibles. Par document officiel, on entend une licence de pilote, une annotation sur type, une qualification comme le vol de nuit ou le vol aux instruments, ou encore une délégation ministérielle de pilote vérificateur agréé. Comme le pilotage de drones n'existe pas aux fins de la loi canadienne sur l'aéronautique, Transports Canada n'émettra pas de document officiel, du moins, pas avant que la loi ne soit modifiée. Il est conseillé de consulter un comptable pour la suite, voire de lui copier ce paragraphe.

Les entreprises : Si vous lancez votre entreprise de services, alors les frais de formation peuvent constituer une dépense admissible dans le bilan de votre entreprise. Parlez-en à votre comptable. Le CQFA est également un organisme de formation accrédité conforme aux normes d'Emploi Québec dans le cadre de la Loi sur les compétences (aussi connue sous "Loi du 1%"). Si vous êtes un employeur québécois dont le chiffre d'affaires dépasse 2M$ (budget 2015), consultez le site internet d'Emploi Québec pour connaître les modalités. Les employé(e)s peuvent également trouver de l'information pertinente sur le site internet d'Investissement compétences. Ainsi, il est possible qu'un employeur au Québec décide que la formation au pilotage de drones représente une compétence clé au sein des activités de l'entreprise et alors, les frais de la formation au CQFA pourraient être admissibles selon la Loi du 1%.